Centre de test psychotechnique

Contenu des tests psychotechniques

PRÉCONISATIONS POUR L’ENTRETIEN INDIVIDUEL ET LES TESTS PSYCHOTECHNIQUES REQUIS DANS LE CADRE DU CONTRÔLE MÉDICAL DE L’APTITUDE À LA CONDUITE

L’examen psychotechnique comprend un entretien individuel et la passation de tests psychotechniques.
I. – L‘entretien individuel doit permettre d’aborder les points suivants :
1° La situation du conducteur (son histoire, sa situation familiale et professionnelle, sa santé, son hygiène de vie) ;
2° Ses usages d’un véhicule motorisé soumis à la détention d’une autorisation de conduire (enjeux professionnels, personnel et sociaux) ;
3° L’état de son véhicule (type et état : assurance, contrôle technique) ;
4° Son appropriation du code de la route et le respect des règles et sanctions 
5° Une confrontation aux faits ayant justifié la sanction ;
6° Sa motivation à une réhabilitation.

II. – A. – Les tests psychotechniques utilisés doivent répondre aux critères suivants :

• 1° Etre accessibles aux personnes ne maîtrisant pas ou mal la langue française ;
• 2° Etre accessibles aux personnes souffrant de troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie et dyspraxie) ;
• 3° Etre accessibles aux personnes sourdes et malentendantes ;
• 4° Etre facilement utilisables et n’exiger aucune connaissance particulière en informatique pour l’usager ;
• 5° Permettre de mesurer des données objectives ;
• 6° Etre standardisés et étalonnés auprès des populations concernées, valides, fidèles et consensuels ;
• 7° Permettre de prédire la performance de conduite.

B. – Ils doivent en outre permettre l’exploration de divers champs de l’activité psychomotrice en lien avec la conduite tels que :
• 1° Les capacités visuo-attentionnelles ;
• 2° La vitesse de traitement de l’information et la vitesse de réaction ;
• 3° La capacité de coordination des mouvements et les fonctions exécutives (inhibition,
raisonnement, planification).

C. – Les tests peuvent être réalisés sur tout support dès lors que les préconisations mentionnées ci-dessus sont respectées.
III. – A. – A partir des éléments recueillis lors de l’entretien et des tests, le psychologue doit être en mesure de réaliser une analyse croisée des différentes attitudes observées :

1° Face à la situation d’examen (respect des consignes, adaptation face aux situations nouvelles, réactions en cas de difficultés et d’erreurs) ;
2° Lors de la confrontation aux faits.

B. – Ces éléments doivent être rapportés dans le compte rendu d’examen et aboutir à une conclusion :
1° Avis favorable ;
2° Avis favorable avec restriction ;
3° Avis défavorable.

Passation des tests psychotechniques

Un examen est toujours individuel, et le ou la psychologue toujours présent, puisque c’est le psychologue qui donne les consignes des tests à l’usager en utilisant les techniques pédagogiques suivantes :
• énoncer des consignes,
• faire voir,
• faire faire.

Le matériel informatique utilisé ne nécessite aucune compétences en informatique (absence de clavier).
Les tests psychotechniques doivent disposer d’un bon niveau de fiabilité, satisfaire tous les publics sur le plan des niveaux de formation et des aptitudes intellectuelles quels que soient le niveau d’instruction, la nationalité ou la condition physique des sujets, avoir des niveaux de performance identiques pour tous les âges.

Les tests à proprement parler ont pour objectif d‘appréhender les capacités psychomotrices d’un conducteur à maitriser une tâche de conduite. Cette épreuve doit mesurer les capacités à réagir, à se concentrer, à prendre et à traiter l’information. Chaque épreuve doit être expliquée en détail et faire l’objet d’un essai systématique.
La plupart des tests se déroulent avec des supports informatiques, ils évaluent :

• les capacités motrices (notamment les temps de réaction grâce à des stimuli visuels et/ou auditifs),
• les aptitudes d’attention et de concentration (sélectionner des informations pertinentes dans un flot de stimuli),
• les aptitudes de raisonnement logique (anticipation,
• des facteurs de personnalité (tolérance au stress et à la frustration, agressivité, etc.).

L’examen va permettre de déterminer si le conducteur est en capacité de repasser son permis de conduire, de respecter le Code de la route et les conditions de circulation des autres usagers pour favoriser la sécurité. Cet examen va notamment permettre de savoir si le conducteur ne se met pas en danger en reprenant le volant.
Rédaction d’un compte-rendu

Le psychologue rédige un compte-rendu dont il remet parfois une copie à l’usager.

Le psychologue donne son avis sur l’aptitude à la conduite des véhicules légers et lourds

L’avis rendu par le centre de tests psychotechniques est consultatif, la décision finale appartient au(x) médecin(s) agréé(s).

TEST PSYCHOTECHNIQUE POUR LE PERMIS DE CONDUIRE
fr_FRFrench
en_GBEnglish fr_FRFrench